Visitez notre site en anglais pour plus d'informations

23 novembre 2011

BUNYAKIRI : une semaine après le lancement de la campagne électorale, les candidats tardent à se manifester

Pour la législature 2011-2016, le territoire de Kalehe aligne 120 candidats à la députation nationale. De ce nombre, le poste d’encadrement administratif de Bunyakiri compte 32 dont une seule femme. Tous ces candidats se bousculent pour 4 sièges seulement. 

En partenariat avec LOCAL VOICES, une journaliste de l’association des femmes des médias du Sud Kivu, AFEM/SK en sigle, vient d’effectuer une descente sur Bunyakiri.
Le constat fait est amer par rapport          a la campagne électorale dans ce milieu: plus d’une semaine après le lancement officiel de cette campagne, électorale, aucun candidat ne s’est manifeste. Les quelques partis politiques implantes a Bunyakiri fonctionnent presque dans la rue, aucune permanence d’un parti n’est visible. « Nos candidats n’ont pas encore envoyé leurs photos pour affichage, ni d’autres matériels de campagne afin que nous puissions passer a l’action », déclare un membre de l’état major de l’opposition. Sur les 32 candidats agrées de la circonscription électorale de Bunyakiri, un seul vit a Bunyakiri. Les autres vivent ailleurs et ne comptent revenir au terroir que pour solliciter le suffrage des électeurs, alors que ces derniers ne les maîtrisent même pas ! Ajouter a cela le fait que Bunyakiri est enclave sur le plan communicationnel – aucun réseau de communication n’est opérationnel dans le milieu -, l’on comprend bien qu’entre les candidats de Bunyakiri et leurs états –majors il n’y a aucun contact.

Des entretiens avec des dynamiques locaux (agents territoriaux,  partis politiques, police, armée, confessions religieuses, Barza des sages, électeurs, médias locaux, etc.) reflètent le souci des uns et des autres de voir ces élections être le tremplin du développement de  BUNYAKIRI.

3 commentaires:

douce a dit…

bon article, d'autres informations sur les élections a Bunyakiri sur le site www.localvoicescongo.com

visionsocialeasbl a dit…

merci

Unknown a dit…

Merci pour cet article Douce! Nous étions aujourd'hui au centre de compilation de Kalehe, la compilation des résultats pour les présidentiels se déroulent sans problèmes, de l'avis des témoins des partis politiques. Mais ces derniers semblaient beaucoup plus négatifs concernant la compilation des résultats législatifs (qui démarre le 7 décembre) accusant des membres de la CENI-Kalehe d'être pro tel ou tel candidat. A suivre donc...

AFEM-SK

Ma photo
L’Association des Femmes des Médias du Sud Kivu (AFEM-SK) est une organisation à but non lucratif (OBNL) créée en vertu de la loi congolaise du 10 Août 2003. Les membres d’AFEM-SK sont composés de femmes actives dans les médias du Sud-Kivu et les maisons de presse. AFEM-SK est spécialisée dans la production des émissions radio en milieu rurale comme en milieu urbain avec un accent particulier sur les femmes soit à partir de radio-clubs ou dans la position de l'activiste social local. Ce groupe produit également des reportages sur le terrain et envoie des nouvelles à des stations de radio locales. Cette association entretient avec les organisations de presse d'autres partenariats qui facilitent la circulation de magazines et leur diffusion.