Visitez notre site en anglais pour plus d'informations

2 décembre 2011

16 jours d'activismes: Plus de 27600 femmes victimes des violences sexuelles enregistrées

 Plus de 27600 femmes victimes des violences sexuelles ont déjà été reçu par  l’hôpital de Panzi depuis 1999,  la date de la création de cet hopital.

C’est le Docteur Néné … qui l’a dit. C’était au cours de la conférence de presse organisée pour le lancement officielle de la campagne  de 16 jours d’activisme contre les violences faites à basées sur le genre. Cette campagne a débuté le 25 novembre passé.
Au cours de la journée, les interventions ont tourné autour des réalisations de cet hôpital dans la lutte contre les violences sexuelles, les violences basées sur le genre, des difficultés rencontrées ainsi que des projets à venir.
Parmi les difficultés signalées, plusieurs ont été d’ordre sécuritaire. AU 21ème siècle nul ne peut imaginer une femme qui accouche dans sa maison pendant qu’il y a un hôpital aux côtés se sa maison et dont les frais ont été sensiblement revus à la baisse. Docteur Néné a insisté sur le fait que les bénéficiaires des services de l’hôpital de Panzi se butent souvent aux difficultés d’insécurité sanitaire, économico financières, géopolitiques etc.
Parmi les défis à relever figure celui de la recherche de la paix.
L’hôpital de Panzi en a profité ainsi pour appeler la responsabilité de l’Etat Congolais sur la lutte contre l’impunité dans le pays sur tous les plans. Sur le plan des violences sexuelles et de la meilleure prise en charge des populations.

L’hôpital de Panzi a en son sein 4 Services; à savoir :
La médecine interne, la chirurgie, la neuropsychiatrie et la pédiatrie. 
Avec ses différents projets, l’hôpital de Panzi concours dans la lutte pour  la survie des populations du Sud Kivu en particulier et de la RDC en général.
La campagne des 16 jours d’activisme contre les violences faites à la femme continue et prendra fin le samedi 10 décembre.

Aucun commentaire:

AFEM-SK

Ma photo
L’Association des Femmes des Médias du Sud Kivu (AFEM-SK) est une organisation à but non lucratif (OBNL) créée en vertu de la loi congolaise du 10 Août 2003. Les membres d’AFEM-SK sont composés de femmes actives dans les médias du Sud-Kivu et les maisons de presse. AFEM-SK est spécialisée dans la production des émissions radio en milieu rurale comme en milieu urbain avec un accent particulier sur les femmes soit à partir de radio-clubs ou dans la position de l'activiste social local. Ce groupe produit également des reportages sur le terrain et envoie des nouvelles à des stations de radio locales. Cette association entretient avec les organisations de presse d'autres partenariats qui facilitent la circulation de magazines et leur diffusion.